Registration Dossier

Administrative data

Description of key information

L’évaluation dela toxicité aiguë de la substance à enregistrer après administration par voie orale, cutanée et par inhalation montre que l’acétylacétonate de fer doit être considéré comme nocif en cas d'ingestion, de contact cutané ou d’inhalation. Conformément au règlement (CE) n° 1272/2008 et ses adaptations, la classification de l’acétylacétonate de fer est la suivante :

  • Toxicité aigüe par voie orale : Catégorie 4 (Acute Tox. 4, H302).
  • Toxicité aigüe par voie cutanée : Catégorie 4 (Acute Tox. 4, H312).
  • Toxicité aigüe par inhalation: Catégorie 4 (Acute Tox. 4, H332).

Key value for chemical safety assessment

Acute toxicity: via oral route

Link to relevant study records

Referenceopen allclose all

Endpoint:
acute toxicity: oral
Type of information:
experimental study
Adequacy of study:
weight of evidence
Study period:
Jusqu'à 2016
Reliability:
4 (not assignable)
Rationale for reliability incl. deficiencies:
documentation insufficient for assessment
Qualifier:
equivalent or similar to
Guideline:
OECD Guideline 401 (Acute Oral Toxicity)
GLP compliance:
not specified
Remarks:
Précision non disponible
Test type:
standard acute method
Limit test:
no
Specific details on test material used for the study:
Aucun
Species:
rat
Strain:
not specified
Sex:
not specified
Details on test animals and environmental conditions:
Non disponible
Route of administration:
oral: unspecified
Vehicle:
unchanged (no vehicle)
Details on oral exposure:
Non disponible
Doses:
Non disponible
No. of animals per sex per dose:
Non disponible
Control animals:
no
Details on study design:
Non disponible
Statistics:
Non disponible
Preliminary study:
Pas applicable
Sex:
not specified
Dose descriptor:
LD50
Effect level:
1 872 mg/kg bw
Based on:
test mat.
Mortality:
Non disponible
Clinical signs:
Non disponible
Body weight:
Non disponible
Gross pathology:
Non disponible
Other findings:
Non disponible
Interpretation of results:
Category 4 based on GHS criteria
Conclusions:
La substance à enregistrer (Acétylacétonate de fer) apparait comme nocive (DL50 comprise entre 300 et 2000 mg/kg de poids corporel) pour les rats dans les conditions de test utilisées.
Executive summary:

L'acétylacétonate de fer a été administré à des groupes de rats par voie orale. Une DL50 de 1872 mg/kg de poids corporel a été établie pour l'acétylacétonate de fer.

Endpoint:
acute toxicity: oral
Type of information:
read-across from supporting substance (structural analogue or surrogate)
Adequacy of study:
weight of evidence
Study period:
Pas applicable
Reliability:
2 (reliable with restrictions)
Rationale for reliability incl. deficiencies:
other: Méthode utilisée: approche par analogie ("read-across") issue de données provenant d'études fiables (Klimisch 1 ou 2)
Justification for type of information:
Compte-tenu de sa solubilité dans l’eau d’environ 2.0 g/L, la substance à enregistrer: acétylacétonate de fer (substance cible) se dissocie presque entièrement en espèces chargées en milieu aqueux (les deux substances sources): les anions organiques d’acétylacétone (aussi appelé 2,4-pentanedione) et les cations métalliques de fer trivalents (Fe3+). Le tractus gastro-intestinal des mammifères (rats, souris, lapins) peut être considéré comme un milieu aqueux (salives, suc digestifs etc.) et la méthode d’évaluation de la toxicité aigüe par voie orale de la substance à enregistrer peut donc être basée sur une approche par références croisées (« Read across »), en considérant la toxicité aigüe par voie orale de la partie organique et de la partie inorganique séparément dans un premier temps, et en conjonction par la suite pour l’évaluation finale.

Pour l’évaluation de la toxicité aigüe de la substance à enregistrer, la toxicité de sa partie organique (2,4-pentanedione) et de sa partie inorganique (fer trivalent : Fe3+) ont donc été prises en compte en considérant la substance à enregistrer comme un mélange composé de sa partie organique (2,4 pentanedione) et de sa partie inorganique (le fer). Etant donné que des données de toxicité aigüe par voie orale existent pour les 2 composants (2,4-pentanedione et fer) de ce mélange (acétylacétonate de fer) et en vertu du règlement (CE) numéro 1272/2008 du parlement européen et du conseil relatif à la classification, à l'étiquetage et à l'emballage des substances et des mélanges (CLP regulation), section3.1.3.6.1., la formule d’additivité peut donc être utilisée. L’estimation de la toxicité aigüe (ETA) du mélange (acétylacétonate de fer) est donc calculée à partir des valeurs d'ETA des composants à prendre en compte (2,4-pentanedione et fer), à l'aide de la formule suivante:

100/ATEmix = ∑ n Ci/ATEi

dans laquelle:

ATEmix = estimation de la toxicité aiguë du mélange
C i = concentration du composant i ( % m/m ou % v/v)
i = composant individuel de 1 à n
n = nombre de composants
ETAi = estimation de la toxicité aiguë du composant i.

La concentration de chacun des 2 composants dans le mélange a été calculée sur la base de leur contribution en masse. Pour ce faire, les masses moléculaires (MM) de l’acétylacétone (100.12 g/mole), du fer (55.845 g/mole) et de l’acétylacétonate de fer (353.17 g/mole) ont été utilisées. Ainsi, compte-tenu de la structure moléculaire de l’acétylacétone (C5H8O2) et de celle de l’acétylacétonate de fer (Fe(C5H7O2)3), la concentration de chacun des 2 composants du mélange ont été calculée de la manière suivante :

- Concentration de l’acétylacétone dans le mélange : ((100.12 x 3)/353.17)*100 = 85.05%
- Concentration du fer dans le mélange : (55.845/353.17)*100 = 15.81%

Les données existantes sur la toxicité aigüe par voie orale de l’acétylacétone (2,4-pentanedione) ont été analysées en utilisant une approche par éléments de preuve (« weight of evidence ») et pour tenir compte du pire scénario, les valeurs de dose létales medianes (DL50) les plus faibles ont été retenues en ce qui concerne les essais conduits sur des rats. Les DL50 retenues pour l’évaluation sont de 575 mg d’acétylacétone/kg de poids corporel pour les rats femelles et de 761 mg d’acétylacétone/kg de poids corporel pour les rats mâles. En ce qui concerne les données de toxicité aigüe par voie orale du fer trivalent (Fe3+), une seule étude fiable existe, les essais ayant été effectués avec des rats femelles et mâles ayant ingérés du sulfate ferrique (Fe2(SO4)3). Les DL50 obtenues durant ces essais sont de 415 mg de fer/kg de poids corporel pour les femelles et de 587 mg de fer/kg de poids corporel pour les mâles. En appliquant la formule d’additivité décrite ci-dessus, cette approche par références croisées permet donc de calculer une dose létale médiane (DL50) de 538 mg/kg de poids corporel envers les rats femelles et de 721 mg/kg de poids corporel envers les rats mâles pour l'acétylacétonate de fer.
Reason / purpose:
read-across source
Reason / purpose:
read-across source
Qualifier:
equivalent or similar to
Guideline:
OECD Guideline 401 (Acute Oral Toxicity)
Principles of method if other than guideline:
Pas applicable
GLP compliance:
not specified
Test type:
standard acute method
Limit test:
no
Specific details on test material used for the study:
Pas applicable
Species:
rat
Strain:
not specified
Sex:
male/female
Details on test animals and environmental conditions:
Pas applicable
Route of administration:
oral: unspecified
Vehicle:
not specified
Details on oral exposure:
Pas applicable
Doses:
Pas applicable
No. of animals per sex per dose:
pas applicable
Control animals:
not specified
Details on study design:
Pas applicable
Statistics:
Pas applicable
Preliminary study:
Pas applicable
Key result
Sex:
female
Dose descriptor:
LD50
Effect level:
538 mg/kg bw
Based on:
other: Basé sur la substance totale pour la partie organique (2,4-pentanedione) et la fraction élémentaire pour la partie métallique (Fer)
Remarks on result:
other: Voir la méthode de calcul de la DL50 de la substance à enregistrer: acétylacétonate de fer (substance cible) à partir des données de DL50 disponibles pour les substances sources: 2,4-pentanedione et fer trivalent (Fe3+) pour les rats femelles.
Key result
Sex:
male
Dose descriptor:
LD50
Effect level:
721 mg/kg bw
Based on:
other: Basé sur la substance totale pour la partie organique (2,4-pentanedione) et la fraction élémentaire pour la partie métallique (Fer)
Remarks on result:
other: Voir la méthode de calcul de la DL50 de la substance à enregistrer: acétylacétonate de fer (substance cible) à partir des données de DL50 disponibles pour les substances sources: 2,4-pentanedione et fer trivalent (Fe3+) pour les rats mâles.
Mortality:
Pas applicable
Clinical signs:
Pas applicable
Body weight:
Pas applicable
Gross pathology:
Pas applicable
Other findings:
Pas applicable
Interpretation of results:
Category 4 based on GHS criteria
Conclusions:
La substance à enregistrer (acétylacétonate de fer) apparait comme nocive (DL50 estimée comprise entre 300 et 2000 mg/kg de poids corporel) pour les rats femelles et rats mâles dans les conditions de test utilisées.
Executive summary:

La toxicité aigüe par voie orale de l'acétylacétonate de fer (substance à enregistrer et substance cible) envers les rats femelles et mâles a été évaluée suivant une approche par références croisées ("read-across") issues des données d'un test de toxicité aigüe par voie orale envers des rats femelles et mâles pour l'acétylacétone (substance source 1: partie organique de la substance à enregistrer) et d'un test de toxicité aigüe par voie orale envers des rats femelles et mâles pour le fer trivalent Fe3+ (administré comme sulfate ferrique: Fe2(SO4)3) (substance source 2: partie inorganique de la substance à enregistrer). Cette approche permet de calculer une dose létale médiane (DL50) de 538 mg/kg de poids corporel envers les rats femelles et de 721 mg/kg de poids corporel envers les rats mâles pour l'acétylacétonate de fer.

Endpoint:
acute toxicity: oral
Type of information:
read-across from supporting substance (structural analogue or surrogate)
Adequacy of study:
weight of evidence
Study period:
Pas applicable
Reliability:
2 (reliable with restrictions)
Rationale for reliability incl. deficiencies:
other: Méthode utilisée: approche par analogie ("read-across") issue de données provenant d'études fiables (Klimisch 2)
Justification for type of information:
Compte-tenu de sa solubilité dans l’eau d’environ 2.0 g/L, la substance à enregistrer: acétylacétonate de fer (substance cible) se dissocie presque entièrement en espèces chargées en milieu aqueux (les deux substances sources): les anions organiques d’acétylacétone (aussi appelé 2,4-pentanedione) et les cations métalliques de fer trivalents (Fe3+). Le tractus gastro-intestinal des mammifères (rats, souris, lapins) peut être considéré comme un milieu aqueux (salives, suc digestifs etc.) et la méthode d’évaluation de la toxicité aigüe par voie orale de la substance à enregistrer peut donc être basée sur une approche par références croisées (« Read across »), en considérant la toxicité aigüe par voie orale de la partie organique et de la partie inorganique séparément dans un premier temps, et en conjonction par la suite pour l’évaluation finale.

Pour l’évaluation de la toxicité aigüe de la substance à enregistrer, la toxicité de sa partie organique (2,4-pentanedione) et de sa partie inorganique (fer trivalent : Fe3+) ont donc été prises en compte en considérant la substance à enregistrer comme un mélange composé de sa partie organique (2,4 pentanedione) et de sa partie inorganique (le fer). Etant donné que des données de toxicité aigüe par voie orale existent pour les 2 composants (2,4-pentanedione et fer) de ce mélange (acétylacétonate de fer) et en vertu du règlement (CE) numéro 1272/2008 du parlement européen et du conseil relatif à la classification, à l'étiquetage et à l'emballage des substances et des mélanges (CLP regulation), section3.1.3.6.1., la formule d’additivité peut donc être utilisée. L’estimation de la toxicité aigüe (ETA) du mélange (acétylacétonate de fer) est donc calculée à partir des valeurs d'ETA des composants à prendre en compte (2,4-pentanedione et fer), à l'aide de la formule suivante:

100/ATEmix = ∑ n Ci/ATEi

dans laquelle:

ATEmix = estimation de la toxicité aiguë du mélange
C i = concentration du composant i ( % m/m ou % v/v)
i = composant individuel de 1 à n
n = nombre de composants
ETAi = estimation de la toxicité aiguë du composant i.

La concentration de chacun des 2 composants dans le mélange a été calculée sur la base de leur contribution en masse. Pour ce faire, les masses moléculaires (MM) de l’acétylacétone (100.12 g/mole), du fer (55.845 g/mole) et de l’acétylacétonate de fer (353.17 g/mole) ont été utilisées. Ainsi, compte-tenu de la structure moléculaire de l’acétylacétone (C5H8O2) et de celle de l’acétylacétonate de fer (Fe(C5H7O2)3), la concentration de chacun des 2 composants du mélange ont été calculée de la manière suivante :

- Concentration de l’acétylacétone dans le mélange : ((100.12 x 3)/353.17)*100 = 85.05%
- Concentration du fer dans le mélange : (55.845/353.17)*100 = 15.81%

Les données existantes sur la toxicité aigüe par voie orale de l’acétylacétone (2,4-pentanedione) ont été analysées en utilisant une approche par éléments de preuve (« weight of evidence ») et pour tenir compte du pire scénario, les valeurs de dose létales medianes (DL50) les plus faibles ont été retenues en ce qui concerne les essais conduits sur des souris. La DL50 retenue pour l’évaluation est de 951 mg d’acétylacétone/kg de poids corporel pour les souris. En ce qui concerne les données de toxicité aigüe par voie orale du fer trivalent (Fe3+), une seule étude fiable existe, les essais ayant été effectués avec des souris femelles ayant ingérés du chlorure ferrique (FeCl3). Les DL50 obtenues durant ces essais sont de 440 mg de fer/kg de poids corporel. En appliquant la formule d’additivité décrite ci-dessus, cette approche par références croisées permet donc de calculer une dose létale médiane (DL50) de 798 mg/kg de poids corporel envers les souris pour l'acétylacétonate de fer.
Reason / purpose:
read-across source
Reason / purpose:
read-across source
Qualifier:
equivalent or similar to
Guideline:
OECD Guideline 401 (Acute Oral Toxicity)
Principles of method if other than guideline:
Pas applicable
GLP compliance:
not specified
Test type:
standard acute method
Limit test:
no
Specific details on test material used for the study:
Pas applicable
Species:
mouse
Strain:
not specified
Sex:
not specified
Details on test animals and environmental conditions:
Pas applicable
Route of administration:
oral: unspecified
Vehicle:
unchanged (no vehicle)
Details on oral exposure:
Pas applicable
Doses:
Non disponible
No. of animals per sex per dose:
Pas applicable
Control animals:
not specified
Details on study design:
Pas applicable
Statistics:
Pas applicable
Preliminary study:
Pas applicable
Key result
Sex:
not specified
Dose descriptor:
LD50
Effect level:
798 mg/kg bw
Based on:
other: Basé sur la substance totale pour la partie organique (2,4-pentanedione) et la fraction élémentaire pour la partie métallique (Fer)
Remarks on result:
other: Voir la méthode de calcul de la DL50 de la substance à enregistrer: acétylacétonate de fer (substance cible) à partir des données de DL50 disponibles pour les substances sources: 2,4-pentanedione et fer trivalent (Fe3+) pour les souris.
Mortality:
Pas applicable
Clinical signs:
Pas applicable
Body weight:
Pas applicable
Gross pathology:
Pas applicable
Other findings:
Aucun
Interpretation of results:
Category 4 based on GHS criteria
Conclusions:
La substance à enregistrer (acétylacétonate de fer) apparait comme nocive (DL50 par voie orale estimée comprise entre 300 et 2000 mg/kg de poids corporel) pour les souris dans les conditions de test utilisées.
Executive summary:

La toxicité aigüe par voie orale de l'acétylacétonate de fer (substance à enregistrer et substance cible) envers les souris a été évaluée suivant une approche par références croisées ("read-across") issues des données d'un test de toxicité aigüe par voie orale envers des souris pour l'acétylacétone (substance source 1: partie organique de la substance à enregistrer) et d'un test de toxicité aigüe par voie orale envers des souris pour le fer trivalent Fe3+ (administré comme chlorure ferrique: FeCl3) (substance source 2: partie inorganique de la substance à enregistrer). Cette approche permet de calculer une dose létale médiane (DL50) de 798 mg/kg de poids corporel envers les souris pour l'acétylacétonatede fer.

Endpoint conclusion
Endpoint conclusion:
adverse effect observed
Dose descriptor:
LD50
Value:
538 mg/kg bw
Quality of whole database:
La toxicité aigüe par voie orale de la substance à enregistrer a été évaluée suivant une approche par élément de preuve (« weight of evidence ») en considérant les données issues d’une approche par références croisées (« read-across ») pour les rats et les souris et les données provenant de la fiche de données de sécurité de la substance à enregistrer. Les données issues de l’approche par analogie sont tirées d’études fiables (fiabilité : Klimisch 1 ou 2) conduites entre 1970 et 1994 et qui sont donc suivant des méthodes pré-BPL (Bonnes Pratiques de Laboratoire : GLP) ou pré-études de référence. Les données issues de la fiche de données de sécurité de la substance à enregistrer ont une fiabilité non-déterminable (Klimisch 4), la documentation étant généralement insuffisante pour réaliser une évaluation.

Acute toxicity: via inhalation route

Link to relevant study records

Referenceopen allclose all

Endpoint:
acute toxicity: inhalation
Data waiving:
other justification
Justification for data waiving:
the study does not need to be conducted because exposure of humans via inhalation is not likely taking into account the vapour pressure of the substance and/or the possibility of exposure to aerosols, particles or droplets of an inhalable size
Endpoint:
acute toxicity: inhalation
Type of information:
experimental study
Adequacy of study:
supporting study
Study period:
Jusqu'à 1986
Reliability:
1 (reliable without restriction)
Rationale for reliability incl. deficiencies:
test procedure in accordance with generally accepted scientific standards and described in sufficient detail
Qualifier:
equivalent or similar to
Guideline:
OECD Guideline 403 (Acute Inhalation Toxicity)
GLP compliance:
not specified
Test type:
traditional method
Limit test:
no
Specific details on test material used for the study:
- Nom de la substance testée: 2,4-pentanedione
- Etat physique: liquide
- Stabilité dans les conditions de test: stable
Species:
rat
Strain:
Wistar
Sex:
male/female
Details on test animals and environmental conditions:
ANIMAUX UTILISES PENDANT LES ESSAIS:
- Source: Charles River Breeding Laboratories, Kingston, NY, USA
- Âge à l'initiation de l'étude: 26-38 jours
- Période de jeûne avant l'étude: non rapporté
- Diète (par exemple ad libitum): non rapporté
- Eau (par exemple ad libitum): non rapporté
- Période d'acclimatation: env. 5 jours


CONDITIONS ENVIRONNEMENTALES
- Température (° C): température ambiante
Route of administration:
inhalation: vapour
Type of inhalation exposure:
whole body
Vehicle:
not specified
Remark on MMAD/GSD:
Aucune
Details on inhalation exposure:
Des groupes de 5 rats albinos Hilltop-Wistar mâles et 5 femelles [HLA (WI) BR] ont été exposés pendant quatre heures à des vapeurs générées dynamiquement de 2,4-pentanedione. Les concentrations testées étaient de 628, 919, 1231 et 1508 ppm (correspondant à 2619, 3823, 5133 et 6288 mg / m³, respectivement). Concentrations de chambre analysées simultanément pendant chaque exposition de 4 heures par chromatographie en phase gazeuse.
Analytical verification of test atmosphere concentrations:
yes
Remarks:
Par chromatographie en phase gazeuse
Duration of exposure:
4 h
Concentrations:
628, 919, 1231 et 1508 ppm (correspondant à 2619, 3823, 5133 et 6288 mg / m³).
No. of animals per sex per dose:
5
Control animals:
not specified
Details on study design:
Période post-exposition:14 jours; poids corporel déterminé à 0, 7 et 14 jours après l'exposition. Une exposition statique a également été réalisée pour la détermination de LT50. Des groupes de 5 rats mâles et 5 rats femelles ont été exposés à 7732 et 6388 ppm (correspondant à 32242 et 26638 mg / m³) pendant 74 et 37 minutes (mâles) et 8374 et 7449 ppm (correspondant à 34920 et 31062 mg / m³). 78 et 39 minutes (femelles).
Statistics:
Non communiqué
Preliminary study:
Pas applicable
Sex:
male/female
Dose descriptor:
LC50
Effect level:
1 224 ppm
Based on:
test mat.
95% CL:
>= 1 063 - <= 1 409
Exp. duration:
4 h
Remarks on result:
other: La LC50 est équivalente à 5.1 mg/L
Mortality:
Mortalité observée seulement dans les goupes ayant recu 1231 ppm d'acétylacétone et plus
Clinical signs:
other: Humidité périoculaire, périnasale et périorale et incrustation, respiration forcée, abdomen tendu, tremblements, ataxie, diminution de l'activité motrice, réflexe négatif de pincement de la queue et des orteils et lent réflexe de redressement; Humidité pé
Body weight:
Aucun effet de gain de poids corporel n'a été observé avant 14 jours après l'exposition
Gross pathology:
Poumons rouges, foies foncés, estomacs remplis de gaz (aucun effet sur les survivants sacrifiés)
Other findings:
Aucun
Interpretation of results:
Category 3 based on GHS criteria
Conclusions:
La partie organique de la substance à enregistrer (2,4-pentanedione) apparait comme nocive (CL50 par inhalation comprise entre 2.0 et 10.0 mg/L d'air pour les vapeurs) pour les rats Wistar dans les conditions de test utilisées.
Executive summary:

Des groupes de 5 rats albinos Hilltop-Wistar mâles et 5 femelles [HLA (WI) BR] ont été exposés pendant quatre heures à des vapeurs générées dynamiquement de 2,4-pentanedione. Les concentrations testées étaient de 628, 919, 1231 et 1508 ppm (correspondant à 2619, 3823, 5133 et 6288 mg / m³, respectivement), analysées simultanément pendant chaque exposition de 4 heures par chromatographie en phase gazeuse. Les résultats de ces tests indiquent que la CL50 dynamique de 4 heures pour la partie organique de la substance à enregistrer (2,4-pentanedione) est de 1224 ppm (correspondant à 5.104mg / L) màles et femelles combinés.

Endpoint:
acute toxicity: inhalation
Type of information:
experimental study
Adequacy of study:
supporting study
Study period:
Jusqu'à 1993
Reliability:
2 (reliable with restrictions)
Rationale for reliability incl. deficiencies:
study well documented, meets generally accepted scientific principles, acceptable for assessment
Remarks:
Ceci est une étude valable et concluante conduite avec un contrôle qualité mais pas expressément BPL (GLP). Cependant, cette étude a été considérée comme acceptable par l'U.S: EPA bien que la déficience principale de l'étude vient du fait que le rapport ne précise pas quelle phase de l'étude a été soumise à un contròle de la qualité. Le rapport d'étude original complet n'est pas disponible mais un résumé d'étude robuste (robust study summary) existe dans un Memorandum de l'U.S: EPA
Qualifier:
according to
Guideline:
EPA OPP 81-3 (Acute inhalation toxicity)
Qualifier:
equivalent or similar to
Guideline:
EPA OPPTS 870.1300 (Acute inhalation toxicity)
GLP compliance:
not specified
Remarks:
Assurance qualité (40 CFR §160.12) inclue
Test type:
standard acute method
Limit test:
yes
Specific details on test material used for the study:
Non disponibles
Species:
rat
Strain:
Sprague-Dawley
Sex:
male/female
Details on test animals and environmental conditions:
ANIMAUX UTILISES PENDANT LES ESSAIS
- Source: colonnie de laboratoire
- Age au début de l'étude: jeunes adultes
- Poids au début de l'étude: 242-267 g pour les mâles, 202-219 g pour les femelles
Route of administration:
inhalation: dust
Type of inhalation exposure:
whole body
Vehicle:
air
Mass median aerodynamic diameter (MMAD):
2.75 µm
Geometric standard deviation (GSD):
5.925
Remark on MMAD/GSD:
Aucune
Analytical verification of test atmosphere concentrations:
yes
Remarks:
gravimentic
Duration of exposure:
4 h
Remarks on duration:
Aucune
Concentrations:
Nominale 18.5 mg/L, analytique (gravimetrique) 1.1 mg/L
No. of animals per sex per dose:
5 mâles et 5 femelles
Control animals:
no
Details on study design:
Aucun
Statistics:
Non disponible
Preliminary study:
Pas applicable
Sex:
male/female
Dose descriptor:
LC50
Effect level:
> 1.1 mg/L air (analytical)
Based on:
test mat.
Remarks:
Fe2(SO4)3
Exp. duration:
4 h
Remarks on result:
other: MMAD 2.75±5.925 µm; Dose nominale 18.5 mg/L, Dose analytique (gravimetrique) 1.1 mg/L
Key result
Sex:
male/female
Dose descriptor:
LC50
Effect level:
> 0.3 mg/L air (analytical)
Based on:
element
Remarks:
Fe
Exp. duration:
4 h
Remarks on result:
other: Convertis sur la base des poids moléculaires
Sex:
male/female
Dose descriptor:
discriminating conc.
Effect level:
1.1 mg/L air (analytical)
Based on:
test mat.
Remarks:
Fe2(SO4)3
Exp. duration:
4 h
Remarks on result:
other: MMAD 2.75±5.925 µm; Dose nominale 18.5 mg/L, dose analytique (gravimetrique) 1.1 mg/L
Sex:
male/female
Dose descriptor:
discriminating conc.
Effect level:
0.3 mg/L air (analytical)
Based on:
element
Remarks:
Fe
Exp. duration:
4 h
Remarks on result:
other: Convertis sur la base des poids moléculaires
Mortality:
Tous les animaux ont survécus
Clinical signs:
other: Coloration perinéale jaune, dos couvert de la substance testée
Body weight:
Non disponible
Gross pathology:
Aucun résultat pathologique
Other findings:
Aucun

Mortalité observée

Concentration d'exposition

Nombre d'animaux morts / nombre d'animaux testés

Mâles

Femelles

Combiné

1.1 mg/L

0/5

0/5

0/10

Atmosphere de la chambre de test

Dose level

DAEM (MMAD)

DSG (GSD)

particules

< 4 µm

particules

< 1.4 µm

1.1 mg/L

2.75 µm

5.925 µm

57.65 %

32.6 %

DAEM: Diamètre aörodynamique médian en masse (MMAD)

DSG: Deviation standard géométrique (GSD)

Chamber Environment

Volume de la chambre de test:

47.4 L

Flux d'air:

10 L/min

Température:

76 °F / 24.4 °C

Humidité relative:

62-64 %

Interpretation of results:
study cannot be used for classification
Remarks:
Critère utilisé pour l'interprétation des résultats: EU CLP
Conclusions:
Aucune toxicité n'a été observée chez des rats exposés par inhalation à du sulfate ferrique à une dose de 1.1 mg/L d'air , correspondamt à une dose de 0.3 mg de Fer trivalent (Fe3+)/L d'air. Seule une dose discriminante peut être établie.
Executive summary:

La toxicité aiguë par inhalation du sulfate ferrique (CAS 10028-22-5), fourni sous forme de poudre / granules blanc cassé aux rats, a été étudiée avec une estimation de la qualité 40 CFR §160.12 selon l'EPA OPP 81-3 (toxicité aigüe par inhalation) (comparable à l'EPA OPPTS 870.1300), mais le rapport n'indique pas quelle phase de l'étude l'unité d'assurance qualité a observée. Néanmoins, on peut supposer que des normes comparables ont été appliquées car le test a été effectué dans un laboratoire spécialisé. Les données rapportées sont limitées mais l'information de base est donnée. L'expérience est jugée valide, concluante et adaptée à l'évaluation avec des restrictions mineures (Klimisch 2). Dans cette étude en concentration limite, 5 rats cultivés en laboratoire de type Sprague-Dawley mâles et 5 femelles ont été exposés durant 4 h à du sulfate ferrique à une concentration nominale 1.1 mg / L (mesure gravimétrique). Aucune mortalité n'a été observée et aucune observation d'effets sublétaux n'a été faite, mais les organismes testés ont montré une coloration périnéale jaune et leur dos a été recouvert de matériel d'essai en raison de l'exposition du corps entier. Par conséquent, une concentration discriminante de 1,1 mg de sulfate ferrique/ L (correspondant à une concentration de 0.3 mg de fer/L) a été mise en évidence, ce qui signifie que la CL50 est significativement supérieure à ce niveau.

En résumé, aucun effet n’est apparu à des concentrations inférieures à 1.0 mg de sulfate ferrique/L d’air (limite inférieure de la classification CLP, catégorie de risque de toxicité aiguë 4 pour poussières et brouillards) mais aucune preuve de l'absence/présence d'effets toxiques/létaux jusqu'à 5.0 mg de sulfate ferrique/ L (limite supérieure de la classification CLP, catégorie de risque de toxicité aiguë 4 pour poussières et brouillards) n’est donnée.

Par conséquent, la classification du sulfate ferrique (Fe3+), conformément au règlement CLP (CE) n ° 1272/2008 de l'UE du 14 mai 2009, chapitre 3.1 ne peut être établie sur la seule base de cette étude. Une classification plus sévère que la catégorie de risque de toxicité aiguë 4 (CLP) ne peut pas non plus être confirmée par les résultats de cette étude.

Endpoint conclusion
Endpoint conclusion:
no study available
Quality of whole database:
Des données sur la toxicité aigüe par inhalation de la partie organique (2,4-pentanedione) de la substance à enregistrer sont disponible dans une étude fiable (Klimisch 1) qui donne une CL50 en rapport à une exposition à des vapeurs. En ce qui concerne la partie inorganique de la substance à enregistrer (fer trivalent Fe3+) une étude fiable (Klimisch 2) ne fournit qu'une dose discriminante pour une exposition à des poussières/brouillards. Ces étude ne peuvent donc pas être utilisées pour classifier la substance à enregistrer.

Acute toxicity: via dermal route

Link to relevant study records

Referenceopen allclose all

Endpoint:
acute toxicity: dermal
Type of information:
read-across from supporting substance (structural analogue or surrogate)
Adequacy of study:
key study
Study period:
Jusqu'à 1986
Reliability:
1 (reliable without restriction)
Rationale for reliability incl. deficiencies:
test procedure in accordance with generally accepted scientific standards and described in sufficient detail
Justification for type of information:
Compte-tenu de sa solubilité dans l’eau d’environ 2.0 g/L, la substance à enregistrer: acétylacétonate de fer (substance cible) se dissocie presque entièrement en espèces chargées en milieu aqueux (les deux substances sources): les anions organiques d’acétylacétone (aussi appelé 2,4-pentanedione) et les cations métalliques de fer trivalents (Fe3+). Dans le cas d’une exposition par voie cutanée, une fois que la substance a passé la barrière cutanée, elle est à même de se retrouver dans le système sanguin (qui est un milieu aqueux) et la méthode d’évaluation de la toxicité aigüe par voie cutanée de la substance à enregistrer peut donc être basée sur une approche par références croisées (« Read across »), en considérant la toxicité aigüe par voie orale de la partie organique et de la partie inorganique séparément dans un premier temps, et en conjonction par la suite pour l’évaluation finale.

Comme présenté en détails dans la section sur la toxicité aigüe par voie cutanée, le fer trivalent (Fe3+) testé sous forme de sulfate ferrique (Fe3(SO4)2) n’apparait pas comme toxique pour les lapins exposés par voie cutanée (U.S. EPA 1993). Pour l’évaluation de la toxicité aigüe par voie cutanée de la substance à enregistrer envers les lapins, seule la toxicité de sa partie organique (2,4-pentanedione) a été prise en compte, étant donné que sa partie métallique est considérée comme non toxique. Les indicateurs écotoxicologiques (DL50) de la substance à enregistrer ont ensuite été recalculés en utilisant un facteur de conversion qui tient compte de la contribution en masse de la partie organique de la substance à enregistrer par rapport à sa masse totale. Le calcul de ce facteur de conversion se base sur la comparaison de la masse moléculaire (MM) de la 2,4-pentanedione et de l’acétylacétonate de fer et prend en compte la structure moléculaire des 2 molécules. La 2,4-pentanedione (C5H8O2) a une MM de 100.12 g/mole et l’acétylacétonate de fer (Fe(C5H7O2)3) a une MM de 353.17 g/mole. Compte-tenu de la structure moléculaire des 2 substances, le facteur de conversion a été calculé de la manière suivante : 353.17/(100.12 x 3) = 1.18. Il a donc ensuite été appliqué aux données écotoxicologiques existantes pour la 2,4-pentanedione pour dériver les données écotoxicologiques de la substance à enregistrer.

L’étude de Ballanthyne et al. (1986) dans laquelle de l'acétylacétone (2,4-pentanedione) a été administrée à des groupes de lapins blanc de Nouvelle Zélande par voie cutanée occlusive, indique une DL50 de 790 mg/kg de poids corporel pour les femelles et de 1370 mg/kg de poids corporel pour les mâles. Une DL50 de 1040 mg/kg de poids corporel a ensuite été calculée tout sexe confondus pour l'acétylacétone en utilisant la moyenne géométique des DL50 obtenues pour chacun des 2 sexes. Le facteur de conversion de 1.18 a donc été appliqué à cette valeur, ce qui donne une DL50 de 1223 mg/kg de poids corporel en ce qui concerne la toxicité aigüe par voie cutanée de la substance à enregistrer (acétylacétonate de fer) envers les lapins.
Reason / purpose:
read-across source
Reason / purpose:
read-across source
Qualifier:
according to
Guideline:
other: Voir section "Principles of method if other than guideline"
Principles of method if other than guideline:
-Substance non diluée appliquée sur la peau rasée du dos (25 cm2) de 3 à 5 mâles ou femelles lapins (Lapin blanc de Nouvelle Zélande) par dose testée
- Contact occlusif pendant 24 h
- Observation des animaux pendant une période de 14 jours après l''application
- 5 doses testées
GLP compliance:
not specified
Test type:
fixed dose procedure
Limit test:
no
Specific details on test material used for the study:
Pas applicable
Species:
rabbit
Strain:
New Zealand White
Sex:
male/female
Details on test animals and environmental conditions:
ANIMAUX UTILISES PENDANT LES TESTS:
- Poids au début de l'étude: 2.0 à 3.0 kg
- Période de jeûne avant l'étude: non
- Régime alimentaire: ad libitum
- Eau: ad libitum
Type of coverage:
occlusive
Vehicle:
unchanged (no vehicle)
Details on dermal exposure:
ZONE DE TEST
- Surface d'exposition: 25 cm2

RETRAIT DE LA SUBSTANCE TESTEE:
-Lavage: retrait des fluides en excès
- Temps après le début de l'exposition: 24 h

SUBSTANCE TESTEE:
- Quantité appliquée (volume ou poids avec unitést): 2, 1 et 0.5 ml/kg de poids corporel
- Volume ou concentration constante utilisée: oui
Duration of exposure:
24h
Doses:
0.5, 1.0 et 2.0 ml/kg de poids corporel
No. of animals per sex per dose:
5
Control animals:
no
Details on study design:
- Durée de la période d'observation après administration de la substance: 14 jours
- Fréquence des observations et pesées: 1 heure, 7 et 14 jours après application de la substance
- Nécropsie des survivants effectuée: oui
- Autres examens effectués: signes cliniques, poids corporel
Statistics:
La DL50 a été originellement calculée selon la méthode de la moyenne mobile de Thompson.
Preliminary study:
Pas applicable
Key result
Sex:
male/female
Dose descriptor:
LD50
Effect level:
1 223 mg/kg bw
Based on:
test mat.
Remarks on result:
other: Se référrer à la méthode de calcul de la DL50 de la substance à enregistrer: acétylacétonate de fer (substance cible) à partir des données de DL50 disponibles pour les substances sources: acétylacétone (2,4-pentanedione) et fer.
Mortality:
La mort est survenue dans les 1 à 24 h après l'application de la substance
Clinical signs:
Signes de toxicité à 970 mg/kg de poids corporel ou plus: pupilles dilatées, salivation et convulsions (dose élevée); érythème local, œdème et nécrose (persistant pendant 1 à 7 jours) et formation de croutes au 14e jour;
Body weight:
Gain de poids corporel normal; aucun effet sur le poids corporel chez les survivants
Gross pathology:
Les animaux morts présentaient des poumons marbrés de rouge, une congestion parcellaire de la muqueuse trachéale et quelques estomacs avec des foyers noirs superficiels à l'autopsie.
Other findings:
Poids des organes: non affectés par l'étude
Interpretation of results:
Category 4 based on GHS criteria
Conclusions:
La substance à enregistrer (acétylacétonate de fer) apparait comme nocive (DL50 par voie cutanée estimée par approche par analogie comprise entre 1000 et 2000 mg/kg de poids corporel) pour les lapins blancs de Nouvelle Zélande dans les conditions de test utilisées.
Executive summary:

La toxicité aigüe par voie cutanée de l'acétylacétonate de fer envers les lapins a été évaluée suivant une approche par références croisées ("read-across") issues des données d'un test de toxicité aigüe par voie cutanée envers les lapins pour l'acétylacétone et de l'innocuité du fer vis-à-vis des lapins en terme de toxicité aigüe par voie cutanée. Cette approche permet de calculer une dose létale médiane (DL50) de 1223 mg/kg de poids corporel pour l'acétylacétonatede fer envers les lapins.

Endpoint:
acute toxicity: dermal
Type of information:
experimental study
Adequacy of study:
key study
Study period:
Jusqu'à 1986
Reliability:
1 (reliable without restriction)
Rationale for reliability incl. deficiencies:
test procedure in accordance with generally accepted scientific standards and described in sufficient detail
Qualifier:
according to
Guideline:
other: Voir section "Principles of method if other than guideline"
Principles of method if other than guideline:
-Substance non diluée appliquée sur la peau rasée du dos (25 cm2) de 3 à 5 mâles ou femelles lapins (Lapin blanc de Nouvelle Zélande) par dose testée
- Contact occlusif pendant 24 h
- Observation des animaux pendant une période de 14 jours après l''application
- 5 doses testées
GLP compliance:
not specified
Test type:
fixed dose procedure
Limit test:
no
Specific details on test material used for the study:
- Nom de la substance testée (comme dans la publication): 2,4-Pentanedione
- Type de substance: produit chimique industriel
- Etat physique: liquide
- Pureté analytique: > 99%
- Impuretés (identité et concentrations): non communiqué
- Stabilité dans les conditions de test: stable
- Condition de stockage de la substance: non communiqué
Species:
rabbit
Strain:
New Zealand White
Sex:
male/female
Details on test animals and environmental conditions:
ANIMAUX UTILISES PENDANT LES TESTS:
- Poids au début de l'étude: 2.0 à 3.0 kg
- Période de jeûne avant l'étude: non
- Régime alimentaire: ad libitum
- Eau: ad libitum
Type of coverage:
occlusive
Vehicle:
unchanged (no vehicle)
Details on dermal exposure:
ZONE DE TEST
- Surface d'exposition: 25 cm2

RETRAIT DE LA SUBSTANCE TESTEE:
-Lavage: retrait des fluides en excès
- Temps après le début de l'exposition: 24 h

SUBSTANCE TESTEE:
- Quantité appliquée (volume ou poids avec unitést): 2, 1 et 0.5 ml/kg de poids corporel
- Volume ou concentration constante utilisée: oui
Duration of exposure:
24h
Doses:
0.5, 1.0 et 2.0 ml/kg de poids corporel
No. of animals per sex per dose:
5
Control animals:
no
Details on study design:
- Durée de la période d'observation après administration de la substance: 14 jours
- Fréquence des observations et pesées: 1 heure, 7 et 14 jours après application de la substance
- Nécropsie des survivants effectuée: oui
- Autres examens effectués: signes cliniques, poids corporel
Statistics:
La DL50 a été calculée selon la méthode de la moyenne mobile de Thompson.
Preliminary study:
Pas applicable
Key result
Sex:
female
Dose descriptor:
LD50
Effect level:
790 mg/kg bw
Based on:
test mat.
95% CL:
>= 560 - <= 980
Key result
Sex:
male
Dose descriptor:
LD50
Effect level:
1 370 mg/kg bw
Based on:
test mat.
95% CL:
>= 770 - <= 2 100
Key result
Sex:
male/female
Dose descriptor:
LD50
Effect level:
1 040 mg/kg bw
Based on:
test mat.
Remarks on result:
other: Valeur calculée comme la moyenne géométrique de la DL50 des femelles et des mâles
Mortality:
La mort est survenue dans les 1 à 24 h après l'application de la substance
Clinical signs:
Signes de toxicité à 970 mg/kg de poids corporel ou plus: pupilles dilatées, salivation et convulsions (dose élevée); érythème local, œdème et nécrose (persistant pendant 1 à 7 jours) et formation de croutes au 14e jour;
Body weight:
Gain de poids corporel normal; aucun effet sur le poids corporel chez les survivants
Gross pathology:
Les animaux morts présentaient des poumons marbrés de rouge, une congestion parcellaire de la muqueuse trachéale et quelques estomacs avec des foyers noirs superficiels à l'autopsie.
Other findings:
Poids des organes: non affectés par l'étude
Interpretation of results:
Category 4 based on GHS criteria
Conclusions:
La partie organique de la substance à enregistrer (2,4-pentanedione) apparait comme nocive (DL50 par voie cutanée comprise entre 1000 et 2000 mg/kg de poids corporel) pour les lapins blancs de Nouvelle Zélande dans les conditions de test utilisées.
Executive summary:

L'acétylacétone (2,4-pentanedione) a été administrée à des groupes de lapins blanc de Nouvelle Zélande par voie cutanée occlusive. Les lapins ont reçu la substance testée (0.5, 1.0 et 2.0 ml / kg de poids corporel respectivement) en maintenant la substance sous une feuille imperméable sur la peau du dos rasée des lapins. Une DL50 de 790 mg/kg de poids corporel pour les femelles et de 1370 mg/kg de poids corporel pour les mâles a été établie pour la 2,4 -pentanedione. Une DL50 de 1040 mg/kg de poids corporel a ensuite été calculée tout sexe confondus pour l'acétylacétone en utilisant la moyenne géométique des DL50 obtenues pour chacun des 2 sexes.

La mortalité a été observé entre 45 minutes et 1 jour post administration et les signes de toxicité suivants ont été observés: pupilles dilatées, sécrétions sanglantes de la bouche, salivation et convulsions chez un animal.La substance testée est nocive en contact avec la peau dans les conditions de test.

Endpoint:
acute toxicity: dermal
Type of information:
experimental study
Adequacy of study:
key study
Study period:
Jusqu'à 1993
Reliability:
2 (reliable with restrictions)
Rationale for reliability incl. deficiencies:
study well documented, meets generally accepted scientific principles, acceptable for assessment
Remarks:
Ceci est une étude valable et concluante conduite avec un contrôle qualité mais pas expressément BPL (GLP). Cependant, cette étude a été considérée comme acceptable par l'U.S: EPA bien que la déficience principale de l'étude vient du fait que le rapport ne précise pas quelle phase de l'étude a été soumise à un contròle de la qualité. Le rapport d'étude original complet n'est pas disponible mais un résumé d'étude robuste (robust study summary) existe dans un Memorandum de l'U.S: EPA
Qualifier:
according to
Guideline:
EPA OPP 81-2 (Acute Dermal Toxicity)
GLP compliance:
not specified
Test type:
standard acute method
Limit test:
yes
Specific details on test material used for the study:
Non disponible
Species:
rabbit
Strain:
not specified
Sex:
male/female
Details on test animals and environmental conditions:
Non disponible
Type of coverage:
not specified
Vehicle:
unchanged (no vehicle)
Details on dermal exposure:
Non disponible
Duration of exposure:
24h
Doses:
2000 mg/kg de poids corporel
No. of animals per sex per dose:
5 mâles et 5 femelles
Control animals:
no
Details on study design:
Non disponible
Statistics:
Non disponible
Preliminary study:
Pas applicable
Sex:
male/female
Dose descriptor:
discriminating dose
Effect level:
2 000 mg/kg bw
Based on:
test mat.
Remarks:
Fe2(SO4)3
Sex:
male/female
Dose descriptor:
discriminating dose
Effect level:
559 mg/kg bw
Based on:
element
Remarks:
Fe
Sex:
male/female
Dose descriptor:
LD50
Effect level:
> 2 000 mg/kg bw
Based on:
test mat.
Remarks:
Fe2(SO4)3
Remarks on result:
other: Pas de mortalité
Key result
Sex:
male/female
Dose descriptor:
LD50
Effect level:
> 559 mg/kg bw
Based on:
element
Remarks:
Fe
Mortality:
Non disponible
Clinical signs:
Non disponible
Body weight:
Non disponible
Gross pathology:
Non disponible
Other findings:
Aucun
Interpretation of results:
study cannot be used for classification
Remarks:
Critère utilisé pour l'interprétation des résultats: EU CLP
Conclusions:
Aucune toxicité n'a été observée chez des lapins exposés par voie cutanée à du sulfate ferrique à une dose de 2000 mg/kg de poids corporel , correspondamt à une dose de 559 mg de Fer trivalent (Fe3+)/kg de poids corporel. Seule une dose discriminante peut être établie.
Executive summary:

La toxicité aiguë par voie cutanée du sulfate ferrique (CAS 10028-22-5), a été étudiée avec une méthode comparable à l'EPA OPPTS 870.1300), mais le rapport n'indique pas quelle phase de l'étude l'unité d'assurance qualité a observée. Néanmoins, on peut supposer que des normes comparables ont été appliquées car le test a été effectué dans un laboratoire spécialisé. Les données rapportées sont limitées mais l'information de base est donnée. L'expérience est jugée valide, concluante et adaptée à l'évaluation avec des restrictions mineures (Klimisch 2). Dans cette étude en concentration limite, 5 lapins mâles et 5 femelles ont été exposés durant 24 h à du sulfate ferrique à une concentration nominale de 2000 mg/kg de poids corporel (correspondant à 559 mg de fer trivalent Fe3 +/kg de poids corporel. Aucune mortalité n'a été observée et aucune observation d'effets sublétaux n'a été faite. Par conséquent, une concentration discriminante de 2000 mg de sulfate ferrique/ kg de poids corporel (correspondant à une concentration de 559 mg de fer/kg de poids corporel) a été mise en évidence, ce qui signifie que la DL50 est significativement supérieure à ce niveau.

En résumé, aucun effet n’est apparu à des concentrations inférieures à 2000 mg de sulfate ferrique/kg (limite supérieur de la classification CLP, catégorie de risque de toxicité aiguë 4 par voie cutanée). Par conséquent le sulfate ferrique (et donc le fer trivalent Fe3 +) peut être considéré comme non toxique par voie cutanée.

Endpoint conclusion
Endpoint conclusion:
adverse effect observed
Dose descriptor:
LD50
Value:
1 223 mg/kg bw
Quality of whole database:
Les données issues de l’approche par analogie sont tirées d’études fiables (fiabilité : Klimisch 1 ou 2) conduites entre 1970 et 1993 et qui sont donc suivant des méthodes pré-BPL (Bonnes Pratiques de Laboratoire : GLP) ou pré-études de référence

Additional information

Toxicité aigüe par voie orale :

La toxicité aigüe par voie orale de la substance à enregistrer a été évaluée suivant une approche par élément de preuve (« weight of evidence ») en considérant les données issues d’une approche par références croisées (« read-across ») pour les rats et les souris et les données provenant de la fiche de données de sécurité de la substance à enregistrer pour les rats.

Compte-tenu de sa solubilité dans l’eau d’environ 2.0 g/L, la substance à enregistrer: acétylacétonate de fer (substance cible) se dissocie presque entièrement en espèces chargées en milieu aqueux (les deux substances sources): les anions organiques d’acétylacétone (aussi appelé 2,4-pentanedione) et les cations métalliques de fer trivalents (Fe3+). Le tractus gastro-intestinal des mammifères (rats, souris, lapins) peut être considéré comme un milieu aqueux (salives, suc digestifs etc.) et la méthode d’évaluation de la toxicité aigüe par voie orale de la substance à enregistrer peut donc être basée sur une approche par références croisées (« Read across »), en considérant la toxicité aigüe par voie orale de la partie organique et de la partie inorganique, séparément dans un premier temps, et en conjonction par la suite pour l’évaluation finale. Pour ce faire, la toxicité de sa partie organique (2,4-pentanedione) et de sa partie inorganique (fer trivalent : Fe3+) ont donc été prises en compte en considérant la substance à enregistrer comme un mélange composé de sa partie organique (2,4 pentanedione) et de sa partie inorganique (le fer). Etant donné que des données de toxicité aigüe par voie orale existent pour les 2 composants (2,4-pentanedione et fer) de ce mélange (acétylacétonate de fer) pour les rats (mâles et femelles) et pour les souris et en vertu du règlement (CE) numéro 1272/2008 du parlement européen et du conseil relatif à la classification, à l'étiquetage et à l'emballage des substances et des mélanges (CLP regulation), section3.1.3.6.1., la formule d’additivité a donc été utilisée, permettant ainsi l’estimation de la toxicté aigüe (ATE) de la substance à enregistrer (acétylacétonate de fer) pour les rats (mâles et femelles) et pour les souris. Les détails de cette estimation sont présentés dans la section 7.2.1. (« Acute toxicity : oral ») pour les rats et les souris respectivement. Un résumé des données obtenues selon cette approche par références croisées et des données de la fiche de sécurité est présenté dans le tableau ci-dessous :

Substance évaluée

Espèce

sexe

DL50 [mg/kg pc]

Référence

Fiabilité

Approche par références croisées (« Read-across »)

2,4 pentanedione

rats

femelles

575r

Ballantyne et al., 1986

R1

Fer (Substance testée : sulfate ferrique : Fe2(SO4)3)

rats

femelles

415r

US EPA, 1993

R1

Acétylacétonate de fer

rats

femelles

538e

NA

R2

2,4 pentanedione

rats

mâles

761r

Ballantyne et al., 1986

R1

Fer (substance testée : sulfate ferrique : Fe2(SO4)3)

rats

mâles

587r

US EPA, 1993

R1

Acétylacétonate de fer

rats

mâles

721e

NA

R2

2,4 pentanedione

souris

Non spécifié

951r

Clayton & Clayton, 1994

R2

Fer (Susbtance testée : Chlorure ferrique : FeCl3)

souris

femelles

440r

Hosking, 1970

R2

Acétylacétonate de fer

souris

NA

798e

NA

R2

Données issues de la Fiche de Données de Sécurité

Acétylacétonate de fer

rats

Non spécifié

1872

Siccanor, 2016

R4

Pc : poids corporel

r : résultat direct de l’étude

e : DL50 estimée par la méthode par références croisées

NA : non applicable

R1 : fiabilité de niveau 1 (Klimisch 1): « Fiable sans restriction » selon l’échelle de Klimisch (1997)

R2 : fiabilité de niveau 2 (Klimisch 2): « Fiable avec restrictions » selon l’échelle de Klimisch (1997)

R4 : fiabilité non déterminable (Klimisch 4) selon l’échelle de Klimisch (1997)

Considérant les données issues de l’approche par références croisées pour les rats et les souris et les données provenant de la fiche de données de sécurité de la substance à enregistrer pour les rats et en tenant compte du pire scénario, les rats femelles apparaissent comme les organismes les plus sensibles vis-à-vis de l’acétylacétonate de fer en terme de toxicité aigüe par voie orale avec une DL50 de 538 mg/kg de poids corporel alors que la DL50 obtenue avec les mâles est de 721 mg/kg de poids corporel. Afin d’être le plus représentatif possible, la moyenne géométrique des DL50 des femelles et des mâles a été calculée, ce qui permet d’estimer la DL50 par voie orale à 623 mg/kg de poids corporel pour l’acétylacétonate de fer en utilisant des rats.

 

Toxicité aigüe par inhalation :

Une dérogation à l'obligation d'essais de toxicité aigüe par inhalation de la substance à enregistrer est invoquée selon l'annexe VIII du règlement REACH section 8.5.2., compte-tenu du fait que l'exposition des êtres humains est peu probable, la pression de vapeur de la substance à enregistrer étant considérée comme très faible (voir section 4.6 de ce dossier pour plus de détails sur la pression de vapeur de la substance à enregistrer). Cependant, des données de toxicité aigüe par inhalation existent pour les parties organique (2,4 -pentanedione) et inorganique (fer trivalent Fe3 +) de la substance à enregistrer. Pour la partie organique de la substance à enregistrer (2,4-pentanedione) une CL50 dynamique de 4 heures de 1224 ppm (correspondant à 5.104mg / L) a été calculée (mâles et femelles combinés) en considérant une exposition à des vapeurs (Ballanthyne, 1986). Pour la partie inorganique de la substance à enregistrer, une concentration discriminante de 1,1 mg de sulfate ferrique/ L (correspondant à une concentration de 0.3 mg de fer/L) a été mise en évidence, ce qui signifie que la CL50 est significativement supérieure à ce niveau (U.S. EPA, 1993). La méthode par références croisées ("read-across") qui consiste à considérer la substance à enregistrer comme un mélange, utilisée pour la toxicitè aigüe par voie orale, ne peut de toutes facons pas être s'appliquer aux données de toxicitè aigüe par inhalation. La classification GHS retenues en ce qui concerne la toxicitè aigüe par inhalation de la substance à enregistrer (acétylacétonate de fer) est donc la même que celle retenue pour sa toxicité aigüe par voie orale (toxicité aigüe catégorie 4).

Toxicité aigüe par voie cutanée :

Compte-tenu de sa solubilité dans l’eau d’environ 1.7 g/L, la substance à enregistrer: acétylacétonate de fer (substance cible) se dissocie presque entièrement en espèces chargées en milieu aqueux (les deux substances sources): les anions organiques d’acétylacétone (aussi appelé 2,4-pentanedione) et les cations métalliques de fer trivalents (Fe3+). Dans le cas d’une exposition par voie cutanée, une fois que la substance a passé la barrière cutanée, elle est à même de se retrouver dans le système sanguin (qui est un milieu aqueux) et la méthode d’évaluation de la toxicité aigüe par voie cutanée de la substance à enregistrer peut donc être basée sur une approche par références croisées (« Read across »), en considérant la toxicité aigüe par voie orale de la partie organique et de la partie inorganique séparément dans un premier temps, et en conjonction par la suite pour l’évaluation finale. 

Comme présenté en détails dans la section sur la toxicité aigüe par voie cutanée, le fer trivalent (Fe3+) testé sous forme de sulfate ferrique (Fe3(SO4)2) n’apparait pas comme toxique pour les lapins exposés par voie cutanée (U.S. EPA 1993). Pour l’évaluation de la toxicité aigüe par voie cutanée de la substance à enregistrer envers les lapins, seule la toxicité de sa partie organique (2,4-pentanedione) a été prise en compte, étant donné que sa partie métallique est considérée comme non toxique. Les indicateurs écotoxicologiques (DL50) de la substance à enregistrer ont ensuite été recalculés en utilisant un facteur de conversion qui tient compte de la contribution en masse de la partie organique de la substance à enregistrer par rapport à sa masse totale. Le calcul de ce facteur de conversion se base sur la comparaison de la masse moléculaire (MM) de la 2,4-pentanedione et de l’acétylacétonate de fer et prend en compte la structure moléculaire des 2 molécules. La 2,4-pentanedione (C5H8O2) a une MM de 100.12 g/mole et l’acétylacétonate de fer (Fe(C5H7O2)3) a une MM de 353.17 g/mole. Compte-tenu de la structure moléculaire des 2 substances, le facteur de conversion a été calculé de la manière suivante : 353.17/(100.12 x 3) = 1.18. Il a donc ensuite été appliqué aux données écotoxicologiques existantes pour la 2,4-pentanedione pour dériver les données écotoxicologiques de la substance à enregistrer.

L’étude de Ballanthyne et al. (1986) dans laquelle de l'acétylacétone (2,4-pentanedione) a été administrée à des groupes de lapins blanc de Nouvelle Zélande par voie cutanée occlusive, indique une DL50 de 790 mg/kg de poids corporel pour les femelles et de 1370 mg/kg de poids corporel pour les mâles. Une DL50 de 1040 mg/kg de poids corporel a ensuite été calculée tout sexe confondus pour l'acétylacétone en utilisant la moyenne géométique des DL50 obtenues pour chacun des 2 sexes. Le facteur de conversion de 1.18 a donc été appliqué à cette valeur, ce qui donne une DL50 de 1223 mg/kg de poids corporel en ce qui concerne la toxicité aigüe par voie cutanée de la substance à enregistrer (acétylacétonate de fer).

Toxicité aigüe par d’autres voies :

Une étude non fiable (Klimisch catégorie 4) indique une DL50 de 76 mg/kg de poids corporel pour l'acétylacétonate de fer chez des souris par voie intrapéritonéale (Frayha et al., 1971). Une seconde étude non fiable (Klimisch catégorie 4) indique une DL50 de 100 mg/kg de poids corporel pour l'acétylacétonate de fer chez des souris par voie intraveineuse. Aucune de ces deux études ne peut être utilisée pour la classification de l’acétylacétonate de fer.

Références :

 

Ballantyne B, Darol E. Dodd DE, Myers RC, Nachreiner DJ (1986).The Acute Toxicity and Primary Irritancy of 2,4- Pentanedione. Drug and Chemical Toxicology 9: 133-146.

 

Clayton GD, Clayton FE (1994). Patty’s Industrial Hygiene and Toxicology vol. 2C. John Wiley & Sons: New York, 1994; 1819–1823.

 

Frayha GJ , Saheb SE, Dajani RM (1971). Systematic search for a systemic hydatid scolicide. I. In vitro screening of chemicals against the scolices of hydatid cysts (Echinococcus granulosus). Chemotherapy 16(6):371-9.

Hosking CS (1970). A pharmacological investigation of acute iron poisoning and its treatment. PMID 5527606 Australian Paediatric Journal 6(2):92-6.

 

Klimisch H-J, Andreae M, Tillmann U (1997). A systematic approach for evaluating the quality of experimental toxicological and ecotoxicological data. Regulatory Toxicology and Pharmacology 25:1-7.

 

Siccanor (2016). Fiche de donnée de sécurité - Acétylacétonate de Fer III. Rapport numéro SIC-FEACAC3.

 

U.S. EPA United States Environmental Protection Agency (1993). Reregistration Eligibility Document (RED) Iron Salts. Self-published, OPPTS, Washington, DC, U.S.A.

 

US Army Armament Research and Development Command (2018). NIOSH Exchange Chemical. Chemical System laborator. Volume NX#02372

Justification for classification or non-classification

Toxicité par voie orale :

Sur la base de l'évaluation susmentionnée de la toxicité aiguë par voie orale de l’acétylacétonatede fer, les valeurs de DL50 provenant d'études fiables se situent entre 300 et 2 000 mg/kg de poids corporel. En conséquence, l’acétylacétonate de fer doit être classés "R22 Nocif en cas d'ingestion" conformément à la directive 2001/59 / CE de la Commission (directive 67/548 / CEE) et à la catégorie 4 "Avertissement - H302 : Nocif en cas d'ingestion" conformément au CLP (règlement (CE) n ° 1272/2008 du Parlement européen et du Conseil) en tant que mise en œuvre du système UN-GHS dans l'Union Européenne. Le tableau ci-dessous résume les différents éléments d’étiquetage relatifs à la toxicité aigüe par voie orale de l’acétylacétonate de fer.

 

Éléments d´étiquetage

Type

Pictogramme GHS de danger

GHS07 point d’exclamation

Mention d’avertissement

Danger

Mention de danger (voie orale)

H302: Nocif en cas d’ingestion

Conseil de prudence

Prévention (toxicité par voieorale)

P264, P270

Intervention (toxicité par voieorale)

P301 + P312, P310, P330

Elimination (toxicité par voieorale)

P501

 

 

Toxicité par voie cutanée:

Sur la base de l'évaluation susmentionnée de la toxicité aiguë par voie cutanée de l’acétylacétonate de fer, les valeurs de DL50 provenant d'études fiables se situent entre 1000 et 2 000 mg/kg de poids corporel. En conséquence, l’acétylacétonate de fer doit être classés "R24 Toxique par contact avec la peau" conformément à la directive 2001/59/CE de la Commission (directive 67/548/CEE) et à la catégorie 4 "Avertissement - H312 : Nocif en cas de contact cutané" conformément au CLP (règlement (CE) n ° 1272/2008 du Parlement européen et du Conseil) en tant que mise en œuvre du système UN-GHS dans l'Union Européenne. Le tableau ci-dessous résume les différents éléments d’étiquetage relatifs à la toxicité aigüe par voie cutanée de l’acétylacétonate de fer.

 

Éléments d´étiquetage

Type

Pictogramme GHS de danger

GHS07 pointd’exclamation

Mention d’avertissement

Danger

Mention de danger (voie cutanée)

H312: Nocif en cas de contact cutané

Conseil de prudence

Prévention (toxicité par voiecutanée)

P280

Intervention (toxicité par voiecutanée)

P302 + P352, P361 + P364, P310, P312

Elimination (toxicité par voiecutanée)

P501

 

Toxicité par inhalation:

Sur la base de l'évaluation susmentionnée de la toxicité aiguë par inhalation de la substance à enregistrer, l’acétylacétonate de fer doit être classés "R23 Toxique par inhalation" conformément à la directive 2001/59/CE de la Commission (directive 67/548/CEE) et à la catégorie 4 "Avertissement - H332 : Nocif en cas d’inhalation" conformément au CLP (règlement (CE) n ° 1272/2008 du Parlement européen et du Conseil) en tant que mise en œuvre du système UN-GHS dans l'Union Européenne. Le tableau ci-dessous résume les différents éléments d’étiquetage relatifs à la toxicité aigüe par inhalation de l’acétylacétonate de fer.

 

Éléments d´étiquetage

Type

Pictogramme GHS de danger

GHS07 pointd’exclamation

Mention d’avertissement

Danger

Mention de danger (inhalation)

H332: Nocif en cas d’inhalation

Conseil de prudence

Prévention (toxicité par inhalation)

P261

Intervention (toxicité par inhalation)

P304 + P340, P310, P312

Elimination (toxicité par inhalation)

P501